Quid de la rémunération des prestataires de service web ?

Les métiers du web font partie des professions les plus récentes, car ils n’ont vu le jour qu’après les premières vulgarisations d’Internet, notamment vers le milieu des années 1990. Après cette évolution soudaine du monde du web et pour répondre aux demandes de plus en plus croissantes, ces différents métiers on fait leur apparition. Depuis, ils ont réussi à intégrer une grande partie de l’économie française avec toujours plus de travailleurs recrutés chaque année.

Les grandes catégories de métiers du web

Si, au commencement, les prestataires de service web se résumaient aux seuls webdesigners et webmestres, actuellement, plus d’une vingtaine de type de postes peuvent être recensés. Selon le secteur d’activité, ce chiffre peut encore augmenter. D’après le Portail français des Métiers de l’Internet, ces nouvelles fonctions peuvent être classées au sein de sept principales catégories. La création d’un site Internet doit d’abord passer par une phase d’étude, ce qui constitue la première catégorie des fonctions du web. Cette catégorie, généralement nommée comme conception et gestion de projet, comprend notamment un consultant SEO et un architecte de l’information. Ensuite, la création du site passe par le développement et la programmation comprenant, entre autres, les développeurs, les programmeurs, les intégrateurs web ou les spécialistes de bases de données. Ces derniers peuvent ensuite se relayer avec les webdesigners, les graphistes ou les illustrateurs qui, eux, se trouvent dans la famille des métiers dédiés aux interfaces et à la création numérique. A cela s’ajoute les professions relatives aux contenus et à la promotion du site telles que la rédaction et la gestion de contenu avec les rédacteurs web et les illustrateurs 3D et la communication et marketing comprenant les référenceurs et les gestionnaires de médias sociaux.

Les fourchettes salariales des différents métiers

La délimitation des salaires ou des honoraires des travailleurs dans le domaine du web peut dépendre de plusieurs critères. En premier lieu, l’expérience du professionnel est la première condition prise en compte. A titre d’exemple, un développeur PHP débutant percevra aux environs de 33 000 euros par an contre à peu près 43 000 euros pour un professionnel sanctionné de 3 à 5 années d’expériences. Il en est de même pour un rédacteur web confirmé qui, selon ses expériences et ses obligations, est rémunéré entre 26 000 et 38 000 euros. La rémunération perçue par les divers professionnels d’Internet peuvent également varier en fonction de leurs statuts respectifs. Un webdesigner travaillant en freelance est, par exemple, rémunéré entre 150 euros et 500 euros la journée.

This entry was posted in Salaire moyen des cadres and tagged . Bookmark the permalink.